Pas facile de trouver 5 minutes pour coudre UN des millions de projets couture qui s’empillent sur le coin de mon bureau…Mais j’y arrive quand même : pas question de se laisser envahir par la monotonie des tâches quotidiennes !

Non mais !

En même temps, je te dis ça et la première chose de je couds c’est une robe vintage ! A force d’être cloîtrée à la maison, je régresse … Et c’est là tout le paradoxe du KiKi : j’adore la mode des années d’après guerre !!! C’était hyper féminin, hyper sexy et c’était une mode qui acceptait “les imperfections des corps” : attention, j’entends par là que les fesses, les ventres et les seins avaient leur place à l’intérrieur des vêtements…Tu seras d’accord ou pas mais aujourd’hui, à moins d’être une planche à pain, pas facile de caser ses bourrelets, malgré le strech !!!

Voilà, ça, c’est dit !

Donc je suis une vraie adoratrice des jupes crayons fendues, des robes-manteaux ceinturées, des décolletés pigeonnants, des chaussures à brides, des combinaisons en soie sous les robes, des culottes à frou-frou…et vivement qu’on se remette à porter des chapeaux et des gants !!! D’ailleurs, même les hommes étaient bien fringués : c’est vrai, c’est sexy les bretelles et les neuds pap’ !

Tu te dis que j’ai trouvé une machine à remonter le temps et que je suis allée me perdre dans les années 50…Pas loin ! En fait, j’ai dévoré les 3 saisons de Masters of sex ( là, toi qui me connais, tu t’esclaffes et tu te dis que ça ne t’étonnes pas…Dur d’être à la hauteur de sa réputation !!!). Et donc, outre l’histoire passionnante de 2 chercheurs américains après la seconde guerre qui élaborre une étude sur le sexe et le plaisir ( c’est moi où il fait chaud là ???), j’ai buggé sur les tenues des actrices….Je t’ ai fait un petit pannel, c’est tout de suite-maintenant !

MOS 01

MOS 02

Et j’ai donc fait une fixette : je veux me faire une robe rétro !!! Au départ, et vu le temps que nous avons eu…, j’ai eu envie d’une robe-manteau en lainage. Puis, j’ai été contraint de ranger l’atelier. Là, je fais une petite parenthèse pour te raconter ma vie ( et même si tu t’en fous, t’as pas le choix, c’est KiKi qui commande !). Si tu vis au-dessus de la ligne Bordeaux-Lyon, tu as subis, toi aussi, le printemps pluvieux et maussade. C’est d’ailleurs pas fini et on dirait que l’été va être bien pourri…Et donc, toute cette pluie qui est tombée et qui s’est infiltrée dans les sols est remontée par le sol de mon atelier : du coup, murs humides et suintant, lino transpirant, et tissus qui moisissent gentiment sur l’étagère…Aux grands mots les grands moyens : une réorganisation de l’atelier ! J’ai du rangé mes tissus dans des boîtes ou sur les étagères Billy, essuyer le sol sous les meubles, etc…Mais le pire ( et ce n’est pas finit !), c’est l’invasion des perces-oreilles dans les montants de ma porte !!!! Beurkkkk ! A chaque fois que j’ouvre la porte, j’ai une pluie de bêbêttes qui tombent et qui grouillent : je dois faire la chasse avant d’entrer…

Voilà, tu sais le pourquoi du comment. Et en rangeant mes livres, je suis tommbée sur les carnets de couture spécial vintage que j’avais achetés je sais même plus quand ( et que j’avais adoré mais oublié ). Et TOUS les modèles me plaisent dans ce livre. En classant mes tissus, j’ai découvert qu’il me restait des métrages de toile de coton fin, style chambray en jean bleu acier. Et là j’ai su ! Je vais coudre la robe Jackie O dans ce tissu et je vais mettre les 2 boutons rectangulaires très originaux que j’avais acheté à Granville il y a quelques années dans une boutique qui a fermé depuis.

Jackie 01

Jackie 02

La robe Jackie O est inspirée de la robe que Jackie Kennedy portait lors d’un voyage en Inde. La sienne était en soie avec un noeud-noeud à la ceinture. C’est devenue un classique de mode, d’ailleurs repris dans l’émission Cousu main de M6 la saison dernière. Dans le livre, le modèle est réalisé dans un coton imprimé et les boutons sont recouverts.

Pour une fois, j’ai pris le temps de faire une toile. Je ne voulais pas me retrouver avec une robe bof-bof. J’ai bien fait parce que même si il n’y avait pas de grands changements à faire, j’ai tout de même modifié quelques petites choses et du coup, elle tombe trop bien ma robe.

Allez j’arrête le blabla et je te la montre !

Jackie 03

Jackie 04

Jackie 05

Jackie 06

Jackie 07

Jackie 08

Je supportes bien les voyages dans le passé, tu ne trouves pas ???

Alors, pour info, j’ai fait ce modèle en taille 38. Sur ma toile, j’ai fait les fronces sur la partie épaule dos mais franchement, ça n’apporte pas grand chose. Et pour moi qui ai des épaules étroites, c’était pas forcément joli tout ce tissu…J’ai d’ailleurs aussi réduit la longueur d’épaule et j’ai dégagé l’encolure que je trouvais trop ras du cou. J’ai descendu la couture côté sous les bras et donc redessiné l’emmanchure. J’ai eu la flemme de reprendre la découpe princesse car ça se comptait en millimètre et comme j’aimerai la refaire en lainage pour cet hiver avec des manches, j’aurai besoin d’aisance. J’ai aussi rentré la couture côté de la jupe de 1,5 cm sur le dos et le devant.

Sur l’idée que je me fais de ce modèle avec des manches pour l’hiver, je réduirai la valeur de fronces sur le devant, je lui ferai une fente au dos et les plis de la jupe dos seront plus grands et donc moins nombreux. Tu me suis ???

Je suis super contente de cette robe. Elle a beau être vintage, elle est aussi très actuelle avec ce choix de tissu. As-tu vu le clin d’oeil à la robe de Jackie Kennedy ??? Moi les noeuds, ils sont sur les boutons !!! Et puis j’ai monté mon zip invisible comme une pro ! Le verdict chez moi : mon mini-mec a adoré ( il voulait l’essayer !), mon homme aussi, l’ado a ouvert un oeil et levé un pouce…TOUT le monde aime !

Et toi ??? J’ai cherché des couseuses qui auraient tenté la réalisation de ce modèle mais je n’en ai trouvé qu’une…SNIFFF !!! Alors si toi aussi tu couds et que cette robe te tentes, tu peux te lancer, elle est pas difficile ( il manque quelques explications à mon goût pour les novices en couture mais si tu te lances, n’hésites pas à me contacter, j’assurerai la maintenance !).

J’arrête d’écrire, je sens que tu n’en peux plus…Promis, le prochain post couture sera plus court…mais encore vintage !!! 

A très vite !!!