Habillée en MaRiKiKi des pieds à la tête …

C’est tout de même jouissif quand le matin, tu ouvres ton placard et que tu réalises que la majeure partie des pièces qui le composent sont tes réalisations. Ce qui implique que tous les jours, ou presque, tu portes une pièce que tu as fabriquée. C’est pas beau ça ???

Alors imagine quand tu prépares ton sac de voyage pour aller passer quelques jours à Montpellier chez ta copine …MOI, je suis un coquine car j’en ai profité pour emporter mes dernières pièces réalisées pour avoir de belles photos sous le soleil. Alors le soleil était là, mais le vent aussi et pour tout te dire, ça caillait pas mal. D’ailleurs, sous la jupe, y’a des collants !!!! Au mois de mai !!!! A Montpellier !!!! Y’a plus de saisons !

Aujourd’hui je te présente ma jupe à pli creux, seconde version ( la première réalisée il y a 2 ans, en lin…). Parce que le sweat, tu le connais déjà! ( forcément puisque tu suis mes aventures depuis des années …). Cette jupe est donc une prouesse : je réussis à faire rentrer mes fesses dans 50 cm de tissu. Et pas 1 cm de plus, j’ai quasiment pas eu de chute !!!

Donc voilà un morceau de fin de plaque rentré du dernier salon. Un peu juste pour en faire un coupon, surtout qu’il est magnifique : un beau coton tissé de fils de couleur, dans un style Chanel, parfait pour une veste, une robe ajustée, mais …. il ne reste que 50 cm. Allez, soyons joueuse et tentons le tout pour le tout. Moi j’ai eu envie de refaire ma jupe à pli creux. Et comme je compte bien re-porter cette jupe l’hiver prochain, j’ai ajouté une doublure.

Ce tissu vient donc de l’Atelier de la Création !

Elle a donc un large élastique pour la ceinture dos, des poches italiennes et des plis creux. Dans ce style de tissu épais, le rendu est vraiment beau. Tu peux poser ta jupe au sol, elle tient debout toute seule ;-). Alors pour le côté printanier, des boots à paillettes, des collants invisibles, un sweat clair et hop, voilà les hirondelles. Cette hiver, elle se mariera avec des collants opaques colorés ou noirs et des pulls col roulé. Elle a donc toute sa place dans le dressing et ne risque pas d’en sortir …

Un grand MERCI à ma copine Sophie pour ses prises de vues ! les prochaines fois, ce ne sera pas à Montpellier, mais à Fort-de-France !!!! Pas mal comme décor, non ???

Laisser un commentaire