La JUPE maudite …

Avec les grèves, je suis arrivée aux vacances de Noël complètement sur les genoux … C’est fou quand même; on se rend compte qu’on est crevé quand on s’arrête de bosser, qu’on sort de la spirale infernale du métro (quand il y en a !)-boulot-dodo !

Un autre moyen de voir que la corde est trop tendue : quand tu commences à faire tout de travers … C’est ce qui s’est passé avec ma jupe.

Je suis partie de la jupe de base et j’ai dessiné les transformations que je voulais y apporter : la raccourcir et l’évaser, lui mettre un boutonnage pressions devant, faire des découpes surpiquées et des poches italiennes devant, des poches plaquées sur les fesses … Et je voulais ganser de biais les coutures intérieures … Le tissu ? Une jolie popeline épaisse en sergé de coton et élasthanne, une fin de rouleau de chez GUCCI déniché à l’Atelier de la Création

Résultat des courses : ma &ère version c’est avérée beaucoup trop juste ( genre 2 taille en dessous !!!). Je l’avais gansé de biais rose fluo et quand même, avant de poser les pressions je me la suis collée autour de la taille … Un grand moment de solitude ! Je me suis empressée de racheter une morceau du tissu chéri (pas question de lâcher l’affaire), et j’y suis retournée. Cette fois, j’ai fait le biais dans un voile de coton Petit Pan… Et je rentre enfin dans ma jupe noire ! Le patron est bon, j’avais envie de la décliner en velours avant de m’apercevoir que ma penderie regorge de fringues … C’est chiant !

Je demande pardon en passant pour ce magnifique chiffon que je n’ai pas pris la peine de repasser puisque je l’ai porté à Noël et que le lendemain, elle était comme moi, toute fripée !!!

Et ma première version ALORS ??? Tu te demande ce qu’elle est devenue ??? J’ai fait une heureuse avec mon élève Violette ! Elle l’a adoptée et m’a même envoyée à Noël une jolie photo pour me dire qu’elle portait ma jupe . C’est bien de faire des bourdes, ça fait des heureuse …;-)

Au passage, le Père Noël était très couture cette année …

Laisser un commentaire