Du VERT au Zénith …

Tu te rappelles ce superbe crêpe de polyester commandé à l’automne à la tissuthèque de DP Studio ? J’avais posté mes trouvailles sur Instagram et il en ressortait comme une envie de VERT … Etonnant !

( Le plaisir de s’habiller avec ses réalisation couture… je porte mon top avec le pantalon Gilbert de République du Chiffon. Et puis, le père Noël m’a apporté ces magnifiques chaussures vernies vertes, of course, que j’ai adoré associer avec mes soquettes Benetton multicolores…)

Et bien, je n’ai pas tardé à trouver l’utilité de ces merveilles … J’avais pris assez de crêpe vert avec dans l’idée de coudre une robe. La ZENITH de chez Maison Fauve me tentait beaucoup. J’avais donc plus de 2M de tissu , le patron pris à la boutique de l’Atelier de la Création et du temps devant moi, second confinement oblige. SAUF qu’en chemin, je n’ai plus eu envie de coudre la robe mais la version du TOP. POURQUOI ? A cause du détail du devant : des pinces qui suivent l’arrondi de l’encolure, créant une espèce de soleil avec ses rayons. Et mon tissu, bien épais pour un crêpe de polyester, soit dit en passant, se prêtait à merveille pour cette réalisation…

Personnellement, je trouve l’ouverture dos un peu trop longue et je la rectifierai la prochaine fois. Car prochaine fois il y aura, c’est sûr ! On peut coudre ce top avec des manches courtes pour l’été !!!

Aah les têtes de manches froncées…. Je les adore ! Pour une fois que les plis sont acceptés quand on monte la manche, on ne se prive pas !

Des fronces aux poignets aussi et un joli revers sur manches 3/4, pour faire admirer ta collection de bracelets …

Tu le vois le côté soleil qui darde ses rayons ??? On peut pas le louper là … C’est ce détail qui fait la beauté de ce top. Et en plus, il est vraiment facile à coudre, faut pas se priver. La version robe fait partie de la pochette. Les pinces sont situées dans la taille, sur le corsage . Il est pas dit que je ne vais pas la coudre… cet été ???

Mon TOP Zénith était prêt pour le réveillon de fin d’année : c’est avec lui que j’ai foutu en l’air 2020 avec les coquilles d’huîtres dans la poubelle, et que j’ai fait péter 2021 et ses bulles en trinquant à l’espoir : avec du vert, ça marche bien mieux !

Et du crêpe, il en reste suffisamment pour un autre projet que j’ai déjà en tête… Tu vas le revoir !

Laisser un commentaire